2006 - Scènes

Décrocher la lune  - La Louvière le 16 septembre 2006

Affiche du spectacle Décrocher la lune du 16 septembre 2006 à La Louvière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décrocher La lune
Opéra Urbain « Terre de feu »
Produit par Franco Dragone
Mise en scène Luc Petit
Texte Franco Dragone
Voix Catherine Lara

Sancho Gille, personne endossant les habits de l’histoire ouvrière locale a été créé en 2000 par Franco Dragone, à l’occasion du premier opéra urbain « Décrocher la lune » .
« Décocher la lune » est un geste bénévole que nous faisons, explique Franco Dragone. « Je veux que ma ville reste dans la mémoire des gens. Je ne suis pas un industriel qui fait des shows à l’américaine pour sucer les suicides avant de m’en aller. Tout geste qui peut donner une image positive à La Louvière et faire d’elle une caisse de résonance est bon à prendre. J’ai pris le parti de le faire avec « Décrocher la lune » mais aussi en créant des emplois ».
Franco Dragone (La dernière Heure 1 sept 2006)

 

« Je rencontre toujours des femmes et des hommes qui continuent de demander l’impossible c’est à eux que ce spectacle est dédié »
Franco Dragone (Le Soir 13 sept 2006 )

 

« J’ai déjà joué à l’air libre, mais Décrocher La Lune, c’est pour moi quelque chose d’unique qui n’existe nulle part ailleurs, empreint de poésie. On rêve tous de décrocher la lune. Sancho, c’est l’espoir et je suis une puce, qui va apporter sa touche de lumière, je serai à l’affût des émotions qui vont passer et participer à un moment de plaisir ».
Catherine Lara (La Libre Belgique 16/09/2006)

Concert Décrocher la lune à la Louvière le 16 septembre 2006

A 21h précise raisonnait le cri des loups, symbole de La Louvière, la voix de Catherine encourageait Sancho pour atteindre son but. Sorti d’une caisse que Sancho a ramené de ses voyages, il se créa un passage entre les 15 000 spectateurs, il était accompagné par une murène de 25 mettre de long et gonflée de 90m3 d’Hélium, de 25 saxophonistes porteurs de lune et entouré de 150 participants. Arrivé à la place de l’église, Catherine perchée dans les airs, comme un pierrot, l’invitait sur la musique d’Aral à monter sur le podium. Le voilà près pour l’ascension, tout au long de l’escalade Catherine improvisait en laissant jouer son cœur. Sancho est parvenu à décrocher la lune…

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de savoir si vous êtes réellement un visiteur et permet de prévenir toutes intentions de spam.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.