2008 - Bruxelles

Les Solistes à Bruxelles - les 13 et 14 septembre 2008

Cette année Les Solistes ont élus domicile dans le domaine de l'Abbaye du bois de la Cambre à Bruxelles. Un parc fantastique, une ambiance de rêve, des jeux de lumières pour des jours magiques qui ont commencé à 18H00 avec le soleil et se sont prolongés jusqu'à la nuit magique...

- Billet et Affiche

Concerts des 13 et 14 septembre 2008 : "Les Soliste"à Bruxelles Un peu d'histoire : En 1200, une certaine Dame Gisèle, bénédictine de Bruxelles, voulut adopter la règle cistercienne. Elle rencontra une vive opposition de la part du chapitre de Sainte Gudule et en appela aux moines de Villers pour la soutenir. Elle finit par obtenir gain de cause auprès d'Henri Ier, duc de Basse Lotharingie qui lui permit d'acquérir un emplacement dans la Forêt de Soignes, au pied de la source du Maelbeek. Une année plus tard, l'abbaye cistercienne de la Cambre était fondée puis sacrée par Jean de Béthune, évêque de Cambrai. Quant à l'origine du nom de l'abbaye, il proviendrait de la chambre de Nazareth où vécut la mère du Christ (Camera Beatae Mariae) et peut aussi s'expliquer par le culte voué à la Vierge par l'ordre monastique.
L'abbaye abrite aujourd'hui l'Institut Géographique National, l'Ecole Nationale Supérieure des Arts visuels et des locaux paroissiaux. L'ensemble est encadré de jardins à la française.

C'est dans ce contexte remplit d'histoire que "Les Solistes" ont élu domicile depuis deux ans maintenant. Cette année au programme :

  • José Van Dam
  • Sinéad O'Connor
  • Lu Yu Cheng
  • Billy Paul
  • Catherine Lara

Concerts de  13 et 14 septembre 2008 : "Les Soliste"à Bruxelles 5 vedettes = 5 scènes où vont se succéder des concerts de 20 à 25 minutes avec un décalage dans la soirée, ce qui permet aux spectateurs de se promener dans les jardins et d'assister aux différentes prestations, de manger ou de boire un verre.

Quand nous sommes arrivés vers 17H00 samedi, il venait de pleuvoir toute la journée et comme par enchantement la pluie à fait place à la musique. Le premier concert de Catherine était à 18H00, nous avons pris place devant la scène. Nous étions séparés de Catherine par... j'ai cru reconnaitre une mer bien connue et représentée par un morceau de violon que seuls les adeptes de Catherine vont reconnaitre... non c'était une étendue d'eau avec poissons rouges et nénuphars... loin des yeux mais pas si loin du coeur...

Concerts des  13 et 14 septembre 2008 : "Les Soliste"à Bruxelles Les 4 concerts des 2 soirées auront le même programme... un peu déçus du peu, mais ça nous a permis d'apprécier encore plus l'ensemble de ces 5 chansons. Vous les connaissez puisqu'elles font partie du programme de la tournée "Trio 2007-2008" et qu'elles représentent parfaitement la carrière de Catherine Lara.

On a pu complètement s'en imprégner, chaque interprétation était différente de par l'heure avec successivement le soleil... puis la pénombre et enfin la nuit... la soleil se couchait et les bougies dispersées dans l'herbe, le long des chemins et tout autour de notre "lac aux poissons rouges"... Une ambiance magique s'installait... Nous faisions partie du parc, de cette forêt, l'eau était bien là, nous étions "au milieu des nénuphars", d'ailleurs, nouveau titre de la chanson que Catherine a tout spécialement adapté et chanté pour ce lieu...

C'est vrai que nous étions loin de Catherine, mais j'ai senti que le courant était bien passé, notre petit groupe s'en souviendra longtemps... ma voix n'est pas encore tout à fait revenue... une ambiance d'Olympia, de folie s'est créée dans notre petit groupe, on a pu chanter haut et fort, crier, rire, appeler Catherine, jouer avec elle, l'encourager il y a eu un très court instant d'hésitation le premier soir, nous étions là, nous nous sommes fait entendre, Catherine nous a entendu, elle nous a même cherché le deuxième soir, comme pour se rassurer de notre présence toujours fidèle... les nénuplars étaient toujours là sur l'eau et le groupe fidèle de poissons rouges aussi!!! Nous étions là et nous serons toujours là...

Entre les concerts de Catherine nous aurions pu aller voir les autres scènes... et bien non, je ne sais pas pourquoi, mais on prenait le temps du temps... le temps de parler avec d'autres personnes de s'asseoir et de rire, de revivre ce que nous venions de vivre et d'anticiper le prochain... puis le lendemain... ce qui ne se passe jamais dans un concert qui dure 1h30, on ne parle pas, on ne communique pas les impressions et les sentiments... pendant... là tout était sur l'instant que nous venions de vivre, les impressions, les sensations tout ce que nous ressentions était partagé instantanément... j'ai adoré ça, vraiment...

Catherine toujours disponible malgré le froid et le fait qu'elle devait marcher beaucoup entre la scène et sa loge. Toujours le violon et l'archet à la main, elle nous passait devant et elle avait un sourire, une attention, un tout petit quelque chose pour nous... le froid, le noir, la fatigue de ces 4 fois 25 minutes qui ressemblent à un marathon ou aux 4X8 comme à l'usine... Catherine toujours aussi disponible, toujours aussi souriante... là comme à son habitude... cool dans toutes les situations... incroyable!!!

Pour le final de chaque soirée, tous les artistes se retrouvaient sur la scène principale avec l'orchestre des Solistes pour un final éblouissant. Catherine nous a interprété une "Rockeuse de diamants" ré-orchestrée "Barock-and-roll" ça m'a clouée sur place MAGNIFIQUE et c'est cette chanson là que j'ai choisi de partager avec vous :

Les 5 artistes ont chanté une dernière chanson et tous on repris "Let me be" avec un magnifique feu d'artifice et  des projections de lumière sur les façades de d'abbaye...

Commentaires

Pour une fois j'ai été l'une des personnes à avoir fait le plus de kilomètres pour aller retrouver notre Catherine ! Bon cela dit au départ la partie n'était pas gagnée non plus ! Il ma fallu une bonne demi-journée (qui a commencé à 4h du mat'!) de transport pour finalement arriver à bon port à Bruxelles !
Le temps est très vite passé, trop vite, mais voilà, le premier jour à 18h la magie a commencée ! malgré la distance qui nous séparait de la scène, Catherine était là, elle a su nous restituer un peu de chaleur et de bonheur dans ce cadre assez particulier du domaine de l'abbaye, d'autant que samedi le temps était pas trop avec nous. Mais peu importe, elle était là , toujours la même énergie et la même générosité sur scène!
Ca a été super de pouvoir entendre encore et encore l'extrait de "Behind the Wall" (dont on attend la sortie avec impatience !!) Pareil pour le dimanche, avec cette fois un beau soleil pour agrémenter le tout ! Vraiment un super weekend, j'ai été pour ma part enchanté d'avoir fait le déplacement et d'avoir fait la connaissance de toutes ces personnes (je ne les citerai pas je sais qu'elles se reconnaitront !).
Du coup pas facile de rentrer chez soi après un si beau weekend, à la fois bref mais intense ! merci à Catherine et merci à tous !
Quentin

Merci pour la carte de visite glissée cette fois encore dans la main. Nous nous serons croisés, tout au long de cette tournée 2008, à chaque fois, la liste est longue. Et cette fois encore retrouvés dans la magie nocturne en beauté majeure, tout d'abord de ce site, mais aussi des mélodies fidèles d'un répertoire que nous connaissons sur le bout des doigts, de la langue, à fleur de peau, sur chaque grain. Aussi là, le frissons nous étreind, lorsqu'on aperçoit une partie de l'archet précédant la silhouette de celle qui nous fait vibrer depuis tant d'années. Nous sommes unanimes, un peu frustrés par la programmation répétitive mais à quoi bon, chaque interprétation est différente pour les oreilles averties.
Encore et toujours un grand moment d'émotion lorsqu'avec un naturel déconcertant, Catherine nous sourit, lorsqu'au comble du paradoxe, les orchestrations très intimistes de ses talentueux partenaires musicaux s'expriment trop loin, par delà le grand bassin. Hora donc sur les pédalos, nos objectifs sont affutés, et l'important : de participer.
Une photo pour vous, pour nous tous, de cet inoubliable instant de concert singulier. Cordialement.
Jean-Pierre

Samedi 13 septembre matin à Valenciennes, je fais connaissance avec Marie Jo et Jean-Marc qui ont eu la gentillesse de nous (ma tantine et moi) emmener à Bruxelles. Voyage très agréable, nous discutons de Catherine bien sûr!!!.Arrivés à l'abbaye nous rejoignons Lalapassion ainsi que Delphine et Quentin, que je ne connaissais pas encore. Une fois les présentations terminés, en route pour une visite du centre de Bruxelles (très sympa la visite) à part la pluie l'après-midi, surtout quand on suit Lalapassion avec son parapluie (ca mouille!!!)!!
Arrive 16h30, il est temps de mettre en route pour l'abbaye (la pluie tombe toujours), métro, tramway.... 17h00 arrivé à l'abbaye , nous entendons le violon de Catherine, c'est la répétition, nous nous dirigeons vers l'entrée, et là miracle, la pluie cesse. Nous attendons un bon moment pour l'ouverture des portes, 17h35, ca y est, nous pouvons rentrer!!!
Nous nous dirigeons scène 3 directement et là, surprise, un plan d'eau nous sépare de la scène, c'est une déception, nous sommes loin, très loin!!!.
18h00 c'est l'heure du 1er concert, nous voyons Catherine sortir et se diriger vers la scène, et le concert commence, 25 mn de bonheur, c'est court trop court, mais bon on se dit qu'il y en a 3 encore à venir. Nous faisons part de nos impressions en attendant le concert suivant, 19h00, 2ème concert et sa repart pour 25 mn, nous tapons dans les mains, chantons, à ne plus en avoir de voix.
19h30 c'est la pause, 1h30 pour se manger une tartiflette froide et pas cuite, c'est sur que l'on mange mieux au flunch!!!
20h30 c'est reparti pour le 3ème mini concert et 21h30 dernier concert, nous retapons de plus belle dans les mains pour que Catherine sache que nous sommes toujours là, et puis vient la fin, Catherine nous fait un petit coucou avant de rentrer, et puis une personne proche de Catherine, nous propose gentiment de faire dédicacer nos CD, affiches... C'est super!!! et puis nous nous dirigeons vers la scène1 pour le final.
23h20 Catherine monte sur scène avec l'orchestre philharmonique pour la Rockeuse de Diamants, et ensuite avec les autres artistes pour le final avec feu d'artifice.
00.00 c'est fini malheureusement, il est l'heure de se quitter, on dit au revoir aux veinards qui y retournent le lendemain. Et on reprend la route.
Malgré la fatigue, impossible de dormir, physiquement je là chez moi, mais mentalement je suis toujours à Bruxelles. Et cela va faire pratiquement 2 semaines et bien je n'arrive toujours pas à redescendre de mon petit nuage.
Tout sa pour dire que Catherine est formidable!!!
Merci Catherine pour tout ces instants magiques!! et merci à toi Lalapassion
Véronique

Nous voila à nouveau réuni, pour toi LALA! Quelque part, Au milieur de nulle part. Notre petit groupe de Rockmantiques fidèles, séparé de toi par une marre aux nénuphares. Mais de l'Autre Coté, lorsque tu apparais comme un Mirage, Magnifique, Eblouissante, Envoutante, tu nous entraines dans un tourbillon de musiques magiques, (toutes ces chansons que je connais si bien, pas un jour sans que ma bouche ne les fredonne). Nous hurlons les paroles, claquons dans les mains, si fort que nous sommes comme, entrainés, chavirés dans un paquebot de bonheur, éclairé par ton ardeur et ta bonne humeur. "Violonniste de tous les temps, de tous les horizons", tu brilles sur tous les fronts. Belle femme aux cheveux de fils d'argent, tu nous à offert deux soirées magiques à l'Abbay. Reviens nous vite, dans le luxe ou la boue, car peu importe les endroits, tu es si proche de nos coeurs, et au dela de tout, l'Amour Triomphera Toujours.
VERA

Je suis restée à Bruxelles
J'ai pas trouvé le chemin
qui ramène au quotidien
J'ai découvert les vrais fans
Rue des Sources et de Lausanne
D'en descendre pas envie
je suis trop bien ici
j'espere encore vivre ça
dans l'espoir, j'écris en "La"
Au dessus de l'étang Maudit
passent les sons, les notes, les cris
Telles de belles bulles de savon
qui s'emplissent des émotions
qui se nacrent de respect
qui s'envolent pour n'eclater
que sur ce pur violon
Merci à Lalapassion.

(Tantine "que nenni")

Samedi 13 septembre 2008, la nuit a été courte, peut être dû à l'excitation ou à la pluie qui n'a pas arrêté de tomber.
Le voyage : les 4 heures de route seront laborieux mais quand on aime on ne compte pas...camions, pluie, travaux,...
Je suis arrivée juste à temps à la gare du Midi à Bruxelles pour récupérer un copain au train, ça c'est de la synchro !!!
Petit arrêt à notre maison d'accueil pour nous rafraîchir et retrouver le reste du groupe, 9 au total et ensuite, au programme une visite de Bruxelles. Le petit garçon qui fait pipi est toujours là...
Heu !!!! vous voulez peut être que je vous parle de Catherine !!!! le reste n'est pas important.. c'est vous qui le dites, bon alors, je m'y met...
17h30 nous sommes impatients, les portes de l'abbaye ne sont pas encore ouvertes... un haut parleur nous prévient que les appareils photos, caméras et enregistreurs de son sont interdits sur le site... bin moi j'm'en fout j'ai tout dans les poches et ce n'est pas la première fois que je suis hors la loi pour Catherine... on verra bien sur place après tout on est 9 et ils sont que deux à l'entrée... Les portes s'ouvrent, (ils ne m'ont pas fouillé hihihi !) nous repérons rapidement les lieux, nous arrivons devant la scène 3 celle qui est équipé d'un bac de rétention... heu !! on a pas l'intention de faire trempette et on a tous pris une douche avant de venir, " y sont bizarres ces organisateurs " bon je vous l'accorde, je suis prête à me mouiller pour Catherine, mais de là à jouer avec les poissons rouges...
Première partie du concert ou première étape du marathon comme l'a souligné Catherine. Elle arrive, doit faire une vingtaine de mètre pour rejoindre la scène, Catherine ne marche pas encore sur l'eau donc il faut qu'elle contourne ce bassin.
Elle s'installe, nous fait comprendre qu'elle nous trouve très loin, qu'elle aimerait nous avoir près d'elle... Mais nous aussi Catherine on voudrait bien... mais on peut point !!!!
20 minutes de pur bonheur et qui se répétera 8 fois sur les deux jours, sa voix, son violon...
Dès la 3 ème prestation de Catherine nous nous mettons tous d'accord (le groupe avec qui j'étais) qu'à défaut de se faire voir par Catherine nous nous ferons entendre... les gardiens restés derrière nous, en ont encore les z'oreilles qui sifflent... on tape dans les mains, on crie comme des fous entre les chansons, on chante, si, si, c'est vrai, et je ne sais pas si c'est pour ça mais la pluie s'est arrêtée, elle a eu trop honte de nous...ha les genoux écorchés, Johan, Aral2,...
Moi j'étais venu pour voir Catherine, pour ressentir des émotions et j'ai été servi, 8 mini concerts, 8 poses pour discuter des impressions avec les autres... bonheur, bonheur quand tu nous tiens...
Le final : tous les artistes se sont retrouvés sur la scène 1 pour un show avec en fond l'orchestre des Solistes : Catherine chantant "la Rockeuse de diamants" en version symphonique... bin maintenant je peux mourir, ça vous prend les tripes et ça vous soulève que vous ne savez même plus ou vous êtes et qui vous êtes !!!!
La nuit de samedi à dimanche a été très courte, pas envie de dormir après toutes ses émotions...
Le dimanche : nous sommes de nouveau aux grilles de l'abbaye, tout pareil que la veille avec encore tout dans les poches malgré les interdits... tout pareil bin oui le bassin aussi est encore là, toujours aussi grand, toujours aussi remplit de ses poissons rouges (remarque : il n'y en pas un sur le ventre après le concert de la veille) Sachant ce qu'on allait vivre, je crois que j'ai encore plus apprécié, je suis rentrée dedans et j'ai savouré les émotions, les sensations.
J'ai juste un petit regret... celui de ne pas avoir pu trouver une bouée ou un matelas gonflable (et pourtant j'ai cherché) pour le jeter dans cette mer morte qui nous séparait, comme une punition, de Catherine et ses musiciens.
Merci à tous de ce week end, merci aux musiciens de Catherine, et surtout merci à Catherine d'avoir oublié ce fossé qui nous séparait... merci pour tout.
Ps : comme j'avais tout dans les poches ça vous dit une Rockeuse de diamant symphonique...

Delphine.

Superbe journée ce samedi à Bruxelles, même si la pluie s'est invitée durant quelques heures..
Arrivés trés tôt le matin pour profiter d'une balade entre amis,dans cette ville vivante et chaleureuse.
C'est toujours un plaisir de nous retrouver Vers 17h, nous entendons depuis la rue, Catherine répéter... La fête est commencée....
Nous pénétrons sur le site, cadre buccolique, jeux de lumière dans les arbres,... et par magie la pluie n'a pas voulu rester...
Nous remarquons les différents chapiteaux disséminés dans ce trés beau parc ---direction scéne 3 et là stupéfaction !!!
Nous serons séparés de Catherine par un plan d'eau de quelques mètres. Ce ne sont pas les nénuphars ou les ides qui nous ferons oublier cette barrière aquatique, mais l'énergie communicative de Catherine et de son violon!!
Notre groupe entraine les autres spectateurs un peu trop timides à mon goût, malheureusement les 25 minutes sont déjà passées. Ce n'est que partie remise !! Nous sommes prêts pour le second concert.
Il ne me vient pas à l'idée d'aller applaudir les autres artistes, je suis sous le charme de ce que je viens d'entendre. Déjà, nous échangeons nos commentaires.
Ce sera comme cela toute la soirée avec une pause restauration. Hum ! les gaufres Belges !!
L'heure du final approche, moment pour nous de nous rapprocher de la scène centrale rapidement pour avoir la chance de voir notre chère Catherine d'un peu plus prés...
C'est avec l'orchestre philarmonique qu'Elle nous chantera" la rockeuse de diamants", approche différente certes mais magnifique. A son tour, Catherine et l'orchestre accompagneront le grand baryton Belge José Van Dam Au moment où toutes ces belles entonnent à l'unisson " let it be", le feu d'artifice éclate couvrant un peu la musique. Qu'importe, nous sommes tous trés heureux de cette journée que nous n'oublierons pas de sitôt merci à Lalapassion pour l'organisation de cette journée et à Catherine pour toutes ces émotions A bientôt, de nous revoir tous.

Marie jo & Jean Marc

Au Capitaine LALA de la marre au Nénuphares....

Dans le cadre magique de soirées nénuphares ! que procurent le simple fait de te voire, de t'entendre, et pour Moi d'avoir pu te toucher, et te voler un bisou ; et ;  à souligner, qu' Amour rime avec partage, écoute, amusement, vérité, tous ces mots qui te vont si bien Catherine...
J'ai vaincu des obstacles, j'y ai cru, à chaque instant. J'ai avancé pas à pas, années après années, et au bout de 25 ans d'amour absolu, connaitre l'éblouissement : LE BISOU TENDRESSE tant attendu. QUEL CADEAU!!!! 
merci LALA.
Bien à toi,  VERA.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de savoir si vous êtes réellement un visiteur et permet de prévenir toutes intentions de spam.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.