2009 - Au-delà des murs

Les Musiciens de Paris  1969 Les Musiciens de Paris 1970 Les Musiciens de Paris 1971 Les Musiciens de Paris 1970 Terre Indigo L'Arlésienne Aral Thorgal Au-delà des murs


CD et DVD Au-delà des murs

DVD CD
1 Générique 1 Exode
2 Tant que nous danserons ensemble 2 Tant que nous danserons ensemble
3 Une valse pour Lilah 3 Une valse pour Lilah
4 7 hopes for glory 4 7 hopes for glory
5 Les étoiles d'Istanbul 5 Kavode
6 Interlude musicale 6 Mémoires de Maayane
7 Exode 7 Insomnia
8 Interlude musicale 8 Gipsy Soul
9 Armen, Noam et Salih
Chant : Ann Marie Millazzo
9 Armen, Noam et Salih
10 Interlude musicale 10 Les étoiles d'Istanbul
11 Kavode 11 Behind the wall
12 Interlude musicale 12 Remember
13 Gipsy Soul  
14 Insomnia  
15 Une valse pour Lilah
Paroles d'Akhenaton
 
16 Behind the wall  
17 Mémoires de Maayane  
Interlude musicale : Une valse pour Lilah

Directeur Artistique : Franco Dragone
Metteur en scène et Chorégraphe : Giuliano Peparini
Voix et Texte du rap additionnel : Akhenaton (IAM)
Auteur et interprète : Ann Marie Millazzo sur le titre 9
Texte : "Behind the wall " : Christophe Allemann
Production : Productions du Dragon
Réalisation vidéo : Chris Reynaud
Enregistré le 7 mars 2008 au Théâtre du Manège à Mons (Belgique)
Compositeur : Catherine Lara sauf : 2-4-5-6 : Catherine Lara et Eric Mouquet
Arrangements & Réalisation : Eric Mouquet et Catherine Lara
Programmation : Adrien Blaise
Violon solo : Catherine Lara
Claviers : Eric Mouquet
Cymbalum : Ludovit Kovac
Arrangements Cordes : Guillaume Roussel

Catherine Lara Au-delà des mursA la genèse de ce projet, un album instrumental écrit et composé par Catherine Lara et co-réalisé par Eric Mouquet. « Au-delà des Murs » puise son inspiration aux sources de la musique des Balkans et bien entendu laisse la part belle au violon, l’instrument fétiche de Catherine Lara. L’originalité de ce projet réside tout particulièrement dans la sortie simultanée d’un DVD enregistré en public à Mons en Mars 2008 où se mêlent à la fois musique et danse, le tout mis en scène par le célèbre et talentueux chorégraphe Giuliano Peparini et sous la direction artistique de Franco Dragone (Le Cirque du Soleil, Céline Dion à Las Vegas etc …).
Des tableaux, plus sensuels les uns que les autres, se succèdent. Catherine au violon est entourée de danseurs, des hommes, des femmes, un enfant et un viel homme, qui évoluent au son de sa musique sur des chorégraphies de Giuliano Peparini.
- Compositeur/Musicienne : Catherine Lara
- Mise en scène :Giuliano Peparini
- Direction artistique : Franco Dragone
- Réalisation : Chris Reynaud

- Pourquoi "Au-delà des murs?

"Ce titre fait référence à toutes les frontières et tous les murs qui existent entre les êtres humains qui refusent de se comprendre"
Catherine Lara le 03 mars 2008

 

- Rencontre avec...

Texte Au-delà des murs

Votre site web : Comment vous êtes arrivé à participer au CD/DVD de Catherine?

Christophe Allemann : "J'ai été invité par Giuliano PEPARINI, le créateur, metteur en scène et chorégraphe de ce spectacle à écrire une chanson. Puis, on a réfléchi par rapport au tableau final. Et est venue l'idée d'écrire un texte pour Catherine,  suffisamment fort pour exprimer l'idée du rapprochement, de la fin des barrières et des préjugés...
Catherine l'a enregistré. Lors d'une répétition avec les danseurs on a écouté... et on a trouvé ça magnifique parce que Catherine est une interprète hors pair!
Pour moi l'entendre prononcer ce texte avait une force et une portée supplémentaires. On oublie trop souvent qu'interprète c'est faire passer de l'émotion, et c'est ce qui a de plus dur à faire. Mais Catherine est l'une de nos trop rares artistes françaises à savoir communiquer cela au public et j'insiste, à TOUS LES PUBLICS !!"

Merci Christophe.

- L'enregistrement du DVD

Vendredi 7 mars, Mons, Belgique, 21h00... la magie s'est réalisée !!!

Nous avons assisté au tournage de la finalisation du DVD "Behind the Wall" ou "Au-delà des murs" qui sortira à l'automne prochain.

Une poignée de privilégiés a pu assister à cet enregistrement, un moment fabuleux, magique et surtout unique !!! On a pu découvrir toutes les musiques qui composeront le nouvel album et DVD, un voyage musical et sensuel. Des danseurs extraordinaires, un décor au-delà de l'imagination... au-delà des murs...

- Revue de presse du spectacle

A la genèse de ce spectacle, un album instrumental écrit et composé par Catherine Lara et co-réalisé par Eric Mouquet ; « Au delà des Murs » est un spectacle très original où se marient avec passion la musique et la danse et où les tableaux à la fois sensuels et pleins d’émotions se succèdent. Le violon de Catherine entouré de merveilleux danseurs évolue au son de sa musique sur les chorégraphies du talentueux Guiliano Peparini qui signe aussi la mise en scène sous la direction artistique de Franco Dragone.

- Lara, Dragone, Peparini : trio gagnant

C'est un objet époustouflant. Sous la direction d'un Franco Dragone (Le Cirque du Soleil, le show de Céline Dion à Las Vegas, ndlr), toujours aussi inspiré, le chorégraphe Giuliano Peparini déploie une virtuosité impressionnante au sein de cette succession magique de tableaux animés par Catherine Lara.

Tout s'enchaîne avec fluidité et poésie. Un déferlement onirique et sensuel qui séduit. Il s'agit d'un brûlant parcours initiatique où l'enfant et le vieillard font figure de repères.
Avec son violon de feu qui ne recherche que la fulgurance de l'instant et la beauté suprême, Catherine Lara multiplie les variations sans entraves. Elle se montre généreuse comme à son habitude, lyrique, enflammée et d'un extraordinaire brio technique. On ouvre des yeux ronds d'admiration et d'étonnement mêlés.
La cohésion est forgée avec de merveilleux complices danseurs, dont un champion du monde de break dance et un soliste de chez Béjart. Entre eux et Lara, l'osmose totale. Au-delà des murs tresse un fil d'or entre des disciplines, si différentes initialement, mais qui s'épousent ici avec une insolente évidence. La riche palette de couleurs musicales - africaines, celtiques, slaves - ouvre le champ des possibles. Et, à chaque fois, le violon de Lara s'envole dans les altitudes d'une liberté intégrale, de miracle en miracle. Sublime.
P.DE. Nord Eclair mars 2009

- Magazine Tétu.com

Justement, votre spectacle est un mélange de musique et de danse, d'où vous est venue cette idée?
C'est un puzzle qui s'est construit pièces par pièces en fait et dont la genèse a duré presque trois ans. Ce n'est pas rien à monter comme spectacle, c'est une espèce de gros navire et on n'a pas envie que ce soit la Titanic donc il faut se battre! (rires) Il m'a fallu une bonne année pour composer les musiques. Puis, pour les arrangements, j'ai travaillé avec Eric Mouquet un des deux musiciens de Deep Forest. Tout en faisant l'album, j'avais des images qui me venaient à l'esprit. J'ai fait huit ans de danse, je dansais comme un pied d'ailleurs car je voulais être en même temps Claude Bessy et Noureev, j'étais déjà partagée entre les deux personnages ! (rires) Quoi qu'il en soit, j'ai toujours voulu de la danse autour de ma musique. J'ai eu la chance de rencontrer Franco Dragone après avoir vu ses spectacles comme «Le Rêve», «O» ou celui de Céline Dion à Las Vegas. Franco m'a présenté son chorégraphe, Guiliano Peparini, qui a tout de suite voulu travailler sur mes musiques en créant des ballets. Ensuite, Gilles Papin a fait ce monde en trois D magnifique, élégant, poétique. Notre désir n'était pas de faire de la performance avec des gens qui agitent les bras toutes les deux secondes, nous voulions vraiment créer une émotion avec des danseurs qui viennent tout de même de chez Pina Bausch et Maurice Béjart, du haut de gamme!

C'est un spectacle très humaniste qui distille un message de tolérance mais sans paroles, juste avec la musique et les corps des danseurs...
Oui, avec ce spectacle nous sommes au-delà des tiroirs homo/hétéro, des hommes entre eux, des femmes entre elles... Il y a quelque chose de naturel. Il n'y a pratiquement pas de langage en effet, hormis un magnifique poème d'Akhenaton et une chanson très sensuelle chantée par une chanteuse américaine. Les auteurs vont être le public, chacun va se raconter sa propre histoire. Évidemment, il y a une histoire entre un vieil homme et un enfant, un fil conducteur qui est au-delà des murs, des rideaux, des masques des danseurs. Nous vivons dans un monde difficile, un monde de misère où les gens souffrent d'un manque d'argent. Les gens ont besoin de respirer, de rêver avec un spectacle sensoriel. Car ici tous les sens sont en éveil, les yeux, les oreilles, le nez avec un parfum diffusé pendant la soirée. Et pour la bouche on peut toujours embrasser son voisin ! (rires) J'ai vraiment voulu de quelque chose d'épanoui avec de belles émotions. Quand j'ai fait découvrir le disque à Mumu (Muriel Robin, ndlr), elle avait les larmes aux yeux, je l'avais emportée dans mon voyage...

Vous n'avez pas peur de dérouter le public qui attend de vous des concerts plus classiques avec vos incontournables comme «La Rockeuse de diamants» ou «Nuit Magique»...
Je ne m'aime pas assez pour me ressembler ! Ma vie c'est une balade musicale, un voyage. S'il avait fallu que j'écrive «Nuit magique» toute ma vie, je me serais drôlement fait suer ! Cette chanson fut une cerise sur le gâteau, tant mieux. Quand j'ai fait le premier Aral, je pensais n'en vendre qu'à ma famille et puis j'en ai vendu tout de même 250 000 exemplaires, d'un instrumental! Je suis la fille violon pour le public, les gens m'aiment comme ça, je joue comme je chante, je chante comme je joue, parfois il y a des mots, parfois il n'y en a pas, on n'est toujours obligé d'exprimer un langage verbal pour se faire comprendre. Il y a une âme dans un violon, c'est un instrument très expressif.
Propos recueillis par Benoît Cachin et Ursula Del Aguila pour Tétu.com

- "On n'est pas toujours obligé d'exprimer un langage verbal pour se faire comprendre. Il y a une âme dans un violon. C'est un instrument très expressif". Catherine Lara

La plus-value de ce spectacle est la danse. D'où vous est venue cette idée de spectacle où votre violon entouré de danseurs évolue au son de votre musique sur des chorégraphies ?
Et combien de temps vous a-t-il fallu pour monter un tel spectacle ? C'est un puzzle qui s'est construit pièce par pièce et dont la genèse a duré trois ans. Il m'a fallu un an pour en composer les musiques. Puis, pour les arrangements, j'ai travaillé avec Éric Mouquet, un des deux musiciens de Deep Forest. Tout en faisant l'album, j'avais des images qui me venaient à l'esprit.

Vous êtes entourée sur scène de danseurs qui évoluent au son de votre musique sur les chorégraphies du talentueux Guiliano Peparini (ex-élève de Roland Petit) qui signe aussi la mise en scène sous la direction artistique de Franco Dragone. Ce n’est pas rien ! Que vous a apporté Franco Dragone ?
J’avais vraiment envie de le rencontrer. Lui aussi voulait me rencontrer. On a eu envie de réaliser quelque chose ensemble, avec sa famille. C’est un homme exceptionnel. J’ai un respect et un amour pour lui. Il y a le spectacle avant et le spectacle après Franco Dragone. Il a apporté une dimension poétique, qui va au-delà des simples performances. Au-delà de la performance, il y a une émotion terrible. C'est d'une poésie inouïe.

Vous ressemble-t-elle cette musique ?
Oui, c'est le miroir de ma personnalité. Il n'y a pas de juste milieu avec moi ! C’est noir ou blanc. Giuliano m'a dit qu'on allait faire un ballet avec du violon. J'ai voulu donner du plaisir et de l'émotion aux gens. On l'a fait avec les moyens du cœur, avec des hommes de goût.

La tolérance renvoie aussi à l'éclatement des frontières...
Elle est en dehors de toute ségrégation. Ce voyage-là se veut un instant de partage et de liberté, et c'est ça que je veux offrir aux gens.

A propos de Christophe Willem
Pourquoi ce choix ?
Il remplacera Ann Marie Millazzo. Il adore cette chanson et j’aime son côté androgyne, sa créativité et sa liberté artistiques. Il a beaucoup de talent.
Paru/Vendu juin 2009

- Christophe Willem au service de Catherine Lara

Christophe Willem serait-il le nouveau chouchou de la variété française ? En tout cas, la Tortue semble de plus en plus attirer l'attention. Le chanteur vient notamment d'être sollicité pour le dernier spectacle musical de Catherine Lara , intitulé Au-delà des murs. Ce projet, né à la base d'un album instrumental écrit et composé par l'artiste féminine, marie musique de la chanteuse et danse et chorégraphies mises en scène par Guiliano Peparini, sous la direction artistique de Franco Dragone. Ce spectacle verra la participation exceptionnelle de Christophe Willem lors de sa représentation exceptionnelle mardi 23 juin prochain, au Palais des sports à Paris, à partir de 20 h 30. Le prix des places oscille entre 23 et 43 euros selon les catégories d'emplacement. En plein buzz avec Caféine, son dernier album récemment paru, l'interprète des tubes Berlin et Jacques à dit vient en tout cas de trouver un surprenant moyen de faire parler de lui autrement. Plus d'infos sur l'événement sur le site officiel du Palais des sports .
PREMIERE.FR

- Christophe Willem, invité très spécial de Catherine Lara : une Tortue qui s'éclate... pieds nus !

Si les people ont assisté nombreux (et... fougueux, pour certains) à la représentation unique du spectacle Au delà des murs concocté et donné par Catherine Lara, hier soir au Palais des Sports de Paris, et se sont empressés d'aller en coulisses féliciter la rockeuse de diamants, il est une vedette qui ne pouvait absolument pas manquer le rendez-vous : Christophe Willem.
Comme nous vous l'avions annoncé, la Tortue devait agrémenter le show de sa "participation exceptionnelle", ce qui ne nous laissait guère deviner en quoi celle-ci consisterait.
Quelques jours après avoir assisté, enthousiaste, au concert de Christophe en soutien de la sortie de son album Caféine, Catherine Lara avait sollicité l'ancien vainqueur de Nouvelle Star pour qu'il interprète une chanson en anglais durant le spectacle.
Pas de ballet au programme, donc, pour Christophe Willem, qui a tout de même profité du plaisir simple de se produire... pieds nus ! A noter que, malgré son intervention, il a bien failli passer à la trappe lors des remerciements d'usage : et c'est une Catherine Lara surgissant de derrière le rideau tiré, alors que la salle était en train d'être désertée par les spectateurs, qui y remédiait... à la dernière minute !
PurePeople - 24 juin 2009

- Des soeurs Seigner à Muriel Robin, en passant par Lara Fabian, Thomas Hugues, Corinne Touzet : ils étaient tous là pour Catherine Lara !

A date unique, spectacle unique : le show proposé hier soir au Palais des Sports de Paris par Catherine Lara, intitulé Au delà des murs et dont nous vous avions offert un avant-goût, a largement tenu ses promesses.
Sur un plan artistique, tout d'abord, de par sa composition audacieuse sous la baguette du metteur en scène Giuliano Peparini et avec la complicité de Franco Dragone ; mais aussi sur un plan médiatique, au vu de l'afflux massif de célébrités à cette représentation.
Si la fan number one de la rockeuse de diamant était vraisemblablement, hier soir, sa maman, ils étaient nombreux à passer en coulisses pour féliciter la grande prêtresse à l'archet.
Des personnalités du monde musical, à l'image de Quentin Mosimann, Lara Fabian et son compagnon Gérard Pullicino, Alice Dona, Annie Cordy, Alain Chamfort, Natasha St-Pier, ou encore Christophe Willem, qui était la guest star du spectacle (il a interprété une chanson en anglais). On aura également apprécié les retrouvailles publiques et enjouées de Mathilde Seigner, venue avec son compagnon Mathieu Petit (caméraman rencontré sur le tournage de 3 amis), et de sa soeur cadette Marie-Amélie : à noter que chacune prépare un nouvel album - d'ailleurs, Marie-Amélie compte sur vous !
Bien représenté également, le monde de la télévision, avec la présence de Thomas Hugues, Sophie Davant, Nathalie Vincent, Denise Fabre et son mari le chef Francis Vandenhende, Corinne Touzet, Anne Richard (Boulevard du Palais) et son compagnon Fabien Lecoeuvre, ou encore Marie-Laure Augry (co-présentatrice emblématique, avec feu Yves Mourousi, du JT de 13 heures de TF1 durant les années 1980, et désormais médiatrice des rédactions de France 3) et son mari.
Le réalisateur Yves Boisset, l'actrice Mathilda May, la styliste Nathalie Garçon, ou encore la nouvelle (depuis hier) secrétaire d'Etat en charge de la Famille et de la Solidarité Nadine Morano ont également fait l'honneur de leur présence.
Catherine Lara, en coulisses, a notamment reçu les félicitations très chaleureuses de son amie Muriel Robin, venue avec sa compagne Anne. Mais la palme revient sans conteste à Tony Gomez, le patron du Queen ayant gratifié l'héroïne de la soirée d'un... fougueux baiser sur la bouche !
PurePeople - 24 juin 2009

- Mathilde Seigner et son amoureux à la grande soirée de Catherine Lara, ont fait une razzia... sur les bonbons !

"Au delà des murs", il y avait... des bonbons ! Si la représentation du spectacle proposé par Catherine Lara et donné par elle, entourée d'une troupe de danseurs, était unique, la soirée qui se tenait après se devait de l'être également.
La rockeuse de diamants, quelques minutes après avoir pris congé de son public et de Christophe Willem, qui a pris part au show et foulé le plateau du Palais des Sports parisien pieds nus, est partie en direction du centre de Paris. Destination : le Queenie, bar trendy et convivial sis aux abords des Champs-Elysées, où elle a fêté le succès de Au delà des murs en compagnie de Mathilde Seigner et son compagnon Mathieu Petit (avec qui elle a eu un petit Louis le 10 août 2007), qui étaient parmi les très nombreuses personnalités ayant assisté à la représentation.
Et pour que cette soirée se finisse sans arrière-goût amer, le mot d'ordre était... bonbons à volonté !
Mais quand Catherine Lara a voulu jouer de son tout nouveau violon en aluminium et chamallows, le résultat était inaudible. Au sens strict. Mais ça devait être bon, quand même !
PurePeople - 24 juin 2009

- L'invitation de l'équipe Dragone aux visiteurs du site Lalapassion:

Un nouveau voyage musical de Catherine Lara

Date : le vendredi 7 mars 2008 à 21 heures.
Lieu : Théâtre Le Manège - Rue des Passages, 1 – 7000 Mons.
Durée : +/- 1h30.

Après sa participation en 2006 au troisième épisode de l’opéra urbain « Décrocher la Lune » à La Louvière, les routes de Catherine Lara et de Franco Dragone se croisent à nouveau à l’occasion de la sortie prochaine du nouvel album instrumental de Catherine Lara, Behind the Wall.

Co-écrit avec Eric Mouquet (du groupe « Deep Forest), ce nouvel opus fait la part belle au violon, l’instrument fétiche de Catherine Lara, et puise son inspiration musicale aux sources de la musique des Balkans.

C’est à Mons et sous la direction artistique de Franco Dragone que ces nouvelles compositions feront l’objet d’une captation vidéo pour la sortie du DVD qui accompagnera l’album (Universal / sortie prévue courant 2008).

Lors de cette soirée exclusive et inédite, Giuliano Peparini assurera la mise en scène du spectacle ainsi que la chorégraphie impliquant sept danseurs extraordinaires venus d’horizons différents : du soliste de chez Béjart au champion du monde de break dance. Deux musiciens (Thierry Eliez et Ludovit Kovac) seront présents pour l’occasion aux côtés de Catherine Lara. Le tout sera subtilement souligné par les projections vidéos originales de Gilles Papin.

Afin de recréer l’atmosphère d’un concert, le tournage se fera en présence d’un public privilégié (accès uniquement sur invitation) qui pourra, l’espace d’un soir, participer à cette expérience originale (qui n’est donc pas un concert classique mais bien une captation vidéo).

L’équipe DRAGONE.

Commentaires

De "Sand" au pieds du "Murs" :
vendredi, j'ai acheté votre DVD par hasard. enfin, nous savons qu'il n'existe pas.
il faut dire que je suis raide-dingue de Sand et les romantiques, je connais les paroles par coeur et grace à vous j'ai eu envie de lire Sand. Musset et surtout Chopin habitaient déjà dans ma vie.
"au delà des Murs" me fait voyager. J'y retrouve la Hongrie que j'aime tant additionnée de couleurs orientales, les Baléares sont, à nouveau, un peu là. L'Irlande est présente aussi.
Ce qui me touche le plus c'est la place que vous laissez à l'autre dans ce spectacle. L'autre est omniprésent, l'autre dans sa différence, dans sa violence intérieure, dans ses hésitations et parfois ses erreurs. L'autre se construit pas les éléments, les 5 éléments empruntés au chinois qui donnent du lien au corps et à l'esprit. Il se construit par les émotions, j'ai vu la colère, l'amour, la tristesse et aussi l'espoir. Les mots viennent de la chorégraphie renforcer par votre présence physique et musicale. sans parler de votre voix qui fait fondre, juste avec quelques mots.
Je suis peintre abstrait amateur, musicienne, plongeuse subaquatique, joueuse, j'aime mettre des émotions et des mots lorsque des auteurs, comme vous, laisse de la place au spectateur, la place d'y poser un peu de sa vie.
VOus avez créer quelque chose de nouveau, quelque chose de rare ...
le monde est fou et nous sommes fous d'aimer ce monde. car pour peindre aussi bien le monde, au fond de vous, vous l'aimez...
Soline qui vous aime

Bonjour Catherine,
Je tenais à vous féliciter pour votre album Au delà des murs et plus particulièrement pour le titre Tant que nous danserons ensemble. Je vous ai vu en réalité pour la première fois à la télévision dans l'émission de Patrick sébastien, complètement par hasard. Je dois vous dire que je suis restée scotchée à la télévision en vous voyant jouer.
Je ne connais rien mais alors rien au violon, mais cet instrument m'a toujours interpellé, et je crois que grâce à votre performance, je vais enfin oser approcher l'instrument qui m'a toujours plu. J'ai 23 ans et je n'ai jamais fait de musique ( sauf qq cours de piano très jeune). Je parle plusieurs langues et je pense avoir une bonne oreille, alors,il n'y a plus qu'à se lancer.
Peut-être auriez-vous des conseils à me donner? quel instrument prendre? le louer ou l'acheter? dois-je intégrer une école de musique? Aucune idée.
Félicitations encore, Amicalement, Sabine, Lyon.

Pour moi cet album est un "fondu enchaîné" absolument remarquable. On ne peut  y dissocier le personnage ni de l'instrument, ni de la musique, ni des danseurs ni même des spectateurs.  Je voudrais d'ailleurs corriger ou mieux compléter Catherine et  affirmer que son violon n'est pas seulement le prolongement de son bras, mais surtout de son âme.Un grand merci pour ce merveilleux spectacle : tout y est vrai, juste, sincère, entier, envoûtant, troublant, beau, pur, amour. Tout y est "Catherine".
Les mots ne suffisent plus, il me faudrait une autre dimension. Avec ma profonde émotion. Claude

Que dire de ce chef d'oeuvre!!! qu'il est magnifique, magique, pharaonique....
Pas facile de décrire ce que l'on ressent,  il en ressort beaucoup d'émotions, de frissons, des larmes, des passages où les poils sont à garde à vous!!! ce ne sont que des moments de pur bonheur!!!
Merci Catherine pour ce sublime album!!
Rendez-vous le 23 Juin pour une soirée exceptionnelle, magique et inoubliable!!! en espérant une tournée en Province par la suite.
Véro

Je ne trouverais jamais les mots pour dire ce que je ressent ; peut-être état second intense ? Catherine (et son violon), sa musique, ce sont des frissons qui me parcourent ; des danseurs sublimes et une chorégraphie magnifique, ne sont que sensualité. Et puis cette voix qui me fait vraiment me poser des questions sur ce que je ressent quand elle mumure ces quelques mots...
Catherine, vous avez réussi à me faire franchir un mur pour aller dans un monde où tout est amour et musique ; mais quand "je redescend" sur terre et que je vois notre monde, je me dis qu'il n'est pas façile de me faire rêver ; mais vous, Catherine, vous avez encore réussi et je me prend à penser, non pas au présent, mais au futur !
Merci Catherine pour tout ce bonheur que vous m'offrez.
Merci de me permettre de m'exprimer sur ton superbe site.
Cécile.

Au delà des murs est ENFIN là (bonne cuvée... que dis je excellente cuvée)
Quel moments de pur bonheur, de magie et d'intense émotion dans ce tourbillon de folie dans lequel nous vivons. Que ces instants puisse en inspiré certains pour déchiffré ce merveilleux message que vous nous faite passé.
Merci a vous Dame Catherine une fois de plus vous nous avez comblé par ces chorégraphies sublimes et cette musique divine.
Fan du périgord

C’est clair que les titres dans lesquels on entend la voix de Catherine m’attirent, m’interpellent et me touchent beaucoup. Même si ce ne sont que quelques mots, des murmures… Je suis heureuse qu’il y ait de petits moments de chant sur ces grands moments de musiques intenses. Ces quelques mots apposés sur cette musique m’émeuvent au plus profond de moi. Ces mots prononcés si simplement me donnent des frissons comme jamais. Ils me plongent dans un état que je ne sais pas décrire… je ressens des sentiments, des idées, des pensées et des images… Je ne sais plus si je vis au présent, au passé ou déjà dans un certain futur, peut-être le tout en même temps… Je bloque sur ses quelques mots… Je vis une heureuse souffrance.
A Mons j’avais pris tout ça en pleine face, j’avais tout digéré, mais là, devant ces images, en entendant ces mots et cette musique… c’est difficile de passer au-delà… au-delà de ce mur…  Catherine, quel cadeau vous me faites là… j’en oublie comment m’exprimer...
Florence

Pas Facile de se lancer, de parler comme ça du DVD, on passe un moment Magique... Pourquoi ne pas le regarder la nuit afin de vivre une "Nuit Magique", je sais que Catherine adore les jeux de mots alors... j'me lance!
Au Delà des Murs c'est à la fois très simple et Très compliqué à exprimer, simple parce qu'on peut le décrire en peu de mots tels que "Sublime" ou "Merveilleux" mais c'est aussi compliqué que l'émotion ressentie est inexplicable!
On a une envie de plonger dans la télé, de se joindre à Elle dans sa "transe", qui est assez étrange! Les chorégraphies sont superbes et les titres absolument beaux...
Je n'arrive pas à exprimer ce que j'ai ressenti mais, une chose est sûre, on m'a piqué le DVD, semblerait que le film soit "au delà des murs" de ma chambre et ai attérri... dans la chambre d mon frère puis de mes parents et que le cd soit dans l'autoradio de la voiture afin de l'avoir partout avec soi...!
Pour conclure (un peu littéraire la fin non?), je dirais juste un Grand Merci à Catherine pour ce superbe cadeau qu'elle nous fait! Pour ceux qui ne l'ont pas encore, courrez l'acheter parce qu'il le mérite vraiment! On attend ave impatience le concert du 23 juin et on espère de tout coeur une Tournée!!
Merci Catherine, Merci Lalapassion pour ce site si génial!
PetiteMarie

Vivre un instant de douceur, concentrer tout en soi, n'avoir qu'une envie; de gouter au moment présent. Remonter aux sources de tout Amour et Art, faire un voyage merveilleux, un partage grandiose. Un spectacle, grace auquel, la pensée n'est plus gouvernée par le bien et le mal...
Des Artères du Metro... Au Coeur des pays démunis, c'est la même haine qui fait couler le sang.... Malgrès tout, il n'existe aucune difference entre les hommes.
C'est un Violon! C'est une musique Magique! C'est une Femme Merveilleuse! qui a su y mettre un point fort : Une Mélodie que rien ne dénature.
Aimez, Aimons, autant que nous le pouvons. C'est un Chef d'Oeuvre "Catherine". Bravo.
Bien à toi VERA

Ce bel objet tant attendu est arrivé ce matin. ENFIN !!
En visionnant ce trés beau spectacle, j'apprécie davantage la chance que nous avons eu d'être à Mons J'ai retrouvé toutes les émotions ressenties ce soir là mais " puissance 10" --moments de rêves -- Le chant du violon m'a fait monter une petite larme Les artistes exécutent les chorégraphies toutes plus sensuelles les unes que les autres, cette fois, je vois les expressions des danseurs, que nous ne pouvions voir depuis la salle. Je me suis rendue compte que des jeux de lumière, et, même parfois la difficulté, la recherche des danses m'avaient échappées.
Il est vrai que nous étions tellement émerveillés que notre esprit a laissé filtrer certains passages Et je dois l'avouer quel plaisir de se reconnaître...
Merci beaucoup Catherine pour ce merveilleux cadeau, je suis impatiente d'être le 23 juin afin de partager ces moments de bonheur avec tous nos amis
Marie jo

C'est enfin là, encore plus beau que ce que j'espérais.  Quelle émotion, quel bonheur de voir Catherine jouer (à double sens !...)  Avec beaucoup de fraîcheur et de modernité, elle crée là un espace d'expression nouveau et véritablement touchant. Merci Catherine, c'est magnifique !  Merci aussi de briser les murs en mettant à la portée du plus grand nombre une chose aussi belle, aussi indispensable...  Un seul regret, c'est vraiment trop court... à la fin on s'est dit : "déjà fini ?"...    ENCORE !!!
Sylvia

Bonsoir, je suis allée acheter le DVD à la FNAC aujourd'hui il est absolument sublime. Merci à Catherine LARA pour ce voyage en musique et danse.
Hâte de voir maintenant ce spectacle en concert.
Et merci aussi pour permettre à nous tous de l' acheter car le prix est tout à fait raisonnable. Dominique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de savoir si vous êtes réellement un visiteur et permet de prévenir toutes intentions de spam.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.