1991-Les romantiques

Adlibitum 1972 Les années poussière 1972 La craie dans l'encrier 1974 Nil 1975 Jeux de société 1976 Vaguement 1977 Coup d'feel 1979 Geronimo 1980 Johan 1981 Revue et corrigée 1982 T'es pas drôle 1983 La rockeuse de diamants 1983 Flamenrock 1984 Nuit Magique 1986 A Travers les autres 1987  Rocktambule Les romantiques 1991 Maldonne 1993 Mélomanie 1996  Graal Passe moi l'ciel 2005 Une Voix Pour Ferré 2011 Au Cœur De l'Âme Yiddish 2012


CD Les romantiquesCD Sand et les romantiques Coffret Les romantiques45t Aime-moi comme ton enfant45t les romantique45t CD-Entre elle et moi 45t-CD-lhistoire de ma vie et La femme en noirCD promo Toutes les femmes.CD Les romantiques 

- CD Trema 710 407
- CD Trema 710 407
- K7 Trema 110 407
- Coffert 2 CD
- CD2t Trema 742 580 - 45t Trema -> Aimes moi comme ton enfant - Toutes les femmes
- CD2t Trema - 45t Trema 410 547 -> Les romantiques - Prélude (inst) - Appelez- moi George
- CD2t Trema 745 557 - 45t Trema 410 557 - 45t Promo Trema 4251191 -> Entre elle et moi - Elle et lui à Venise
- CD2t Trema 745 568 - 45t Trema 410 568 -> L’histoire de ma vie - La femme en noir
- CD2t Promo Trema C2170393 -> Toutes les femmes - Le cœur, l’esprit et le corps
- CD4t Promo Trema C4150791 -> Les romantiques - Prélude (inst) - Appelez- moi George - Les Rockmantiques
- K7 3r Trema 145547 PM 467 -> Les romantiques - Prélude (inst) - Appelez- moi George


 

1 Prélude (inst) Appelez- moi George -  E.Rosemond - L.Plamondon/C.Lara-O.Lennes
2 Les romantiques  -  L.Plamondon/E.Rosemond
3 Entre elle et moi  -  L.Plamondon/J.P.Rykie
4 Aimes moi comme ton enfant -  L.Plamondon/E.Rosemond
5 On n’est pas tous les jours sublime  -  L.Plamondon/Catherine Lara
6 Elle et lui à Venise  -  L.Plamondon/C.Lara-J.Woollooff
7 Le cœur, l’esprit et le corps  -  L.Plamondon/E.Rosemond
8 Nympho-man   -  L.Plamondon/C.Lara-O.Lennes
9 Baléares   - L.Plamondon/C.Lara-O.Lennes
10 La langue des anges -   L.Plamondon/C.Lara-O.Lennes
11 Valse en ut dièse mineur opus 64 n°2 int -   F.Chopin
12 Nocturne pour une femme en noir et Les deux cèdres du Liban  -  E.Rosemond/ L.Plamondon
13 La femme en noir  -  L.Plamondon/E.Rosemond
14 Comme une femme qui se tient debout  -  L.Plamondon/E.Rosemond
15 L’histoire de ma vie  -  L.Plamondon/C.lauzzana
16 Toutes les femmes  -  L.Plamondon/C.Lara-E.Rosemond-O.lennes
17 La liberté guidant le peuple  -  E.Rosemond
18 La rumeur  -  L.Plamondon/C.Lara-E.Rosemond-O.lennes
19 L’art peut-il servir à quelque cause  -  L.Plamondon/Catherine Lara
20 Laissez verdure -   L.Plamondon/E.Rosemond-J.P.Rykiel

 

CD dans coffert Sand et les romantiques Version symphonique

1 Baléares -  Catherine Lara-O.Lennes
2 Prélude - Appelez-moi George  -  E.Rosemond - Catherine Lara - O.Lennes
3 La femme en noir  -  E.Rosemond
4 Lien « On n’et pas tous les jours sublime »  -  Catherine Lara
5 Elle et Lui à Venise  -  C.Lara-J.Woollooff
6 Lien «  Comme une femme qui se tient debout »  -  E.Rosemond
7 Laissez verdure -  E.Rosemond-J.P.Rykiel

 

♫ Retrouver la partition de cette chanson
Sand et les romantiques c’est un album 20 titres et aussi un sublime coffret 2 CD en tirage limité numéroté avec : l’album chanté et la version symphonique

- La promo de l'album

Bon de commande pour l'album "Sand et les Romantiques" du 12 octobre 1992 et Affiche promo pour présentoires.

Fiche précommande du CD Les romatiques Fiche précommande du CD Les romatiques Tablette propo Les romantiques

Catherine Lara NohantSorti début 1991, l'album Sand et les romantiques, où Catherine Lara  s'est investie pendant de long mois, a constitué une production hors du commun au plan français (on parle de deux millions de francs), qui n'a - il faut le reconnaître - pas choisi la facilité. Un seul titre, "Les Romantiques", a d'ailleurs véritablement connu un grand succès public.
L'adaptation scénique de ce Musical Rock Symphonique (composé notamment par Catherine Lara et Eddy Rosemond) faisait figure de gageure. Alfredo Arias ( le très prisé metteur en scène Tse) a choisi de dédoubler les personnages de l'histoire, chacun étant incarné à la fois par un chanteur et un comédien. George Sand est ainsi campée par Catherine Lara et Marilu Marini, Marie Dorval par Geneviève Paris et Marie-Laure Dougnac, Delacroix par Klaus Balsquiz et Bernard Bollet, Chopin par Erik Karol et Sava Lolov, Musset par Daniel Lévy et Jan Fantys. La scène se déroule sur le vaste plateau du Théâtre du Châtelet, entre l'orchestre symphonique Orkestra dirigé par Georges Rabol et son interlocuteur rock à cinq têtes (Dominique Bertram à la basse, Thierry Chauvet Peillex à a batterie, Thierry Eliez au clavier et au piano, Victor Emerson au second clavier, John Wooloff à la guitare), chacun dissimulé derrière des tubes de couleur.

Que dire de ce spectacle ambitieux, sinon qu'il laisse une impression mitigée, entre de formidables moments vocaux et musicaux, un jeu impeccable des comédiens, une facture scénique hyper professionnelle (avec Jacques Rouveyrollis aux éclairages), mais une vie de George Sand observée par le petit bout de la chouette. Partant de là, les textes de Luc Plammandon (ses vers surtout, dits par les comédiens) manquent singulièrement de tenue et de souffle. L'autre problème vient du basculement soudain, à divers reprises, du parti pris théâtral au concert-rock, une bonne vielle ficelle qui marche évidemment auprès du public. Enfin, si Catherine Lara "s'éclate" littéralement, aux côtés de la revenante sublime Geneviève Paris (voix, présence, guitare, elle "crève" la scène) et du vieux routier Klaus Lasqiz, Erik Larol et Daniel Lévy semblent bien diaphanes, et la "muse" américaine Janiece Jamison complètement à côté de la plaque. Dommage, les spectacles musicaux de ce genre ne sont pas si fréquents.
Daniel Pantchenko
(Chorus)

- Les commentaires de Catherine dans le presse :

Dès la fin de la tournée 1989, Catherine entreprend d’écrire un « Musical rock symphonique », sur la vie de George Sand, un rêve depuis longtemps caressé :
« J’avais cette impression de pouvoir m’identifier à un personnage comme elle, simplement parce que cette femme a eu la force, le culot et le courage en son temps, de vivre d’une façon aussi marginale. Au dix-neuvième siècle, fumer le cigare, se déguiser en mec, assumer ses rencontres, ses femmes… ça vie me passionne beaucoup plus que son œuvre, à part ses lettres qui restent fabuleuses. Et puis, quel casting! Chopin, Musset, Delacroix, Liszt… C’est une Don Juane : je me suis identifiée à elle, et ça a été une belle expérience, mais un monument hystérique à monter. Quatre ans de ma vie. Un sacrifice. Quatre ans à ne faire que ça, sans concert… Je ne regrette pas du tout, mais c’est trop long. Ca ne correspond pas à mon énergie » Catherine Lara.
Mis en scène par Alfredo Arias pendant huit jours de novembre 1992 au Théâtre du Châtelet, il sera repris six mois plus tard au Théâtre du Gymnase, dans une nouvelle mouture signée Lydie Cillier.
Daniel Pantchenko (Chorus 1996)

- Catherine Lara, pourquoi sont nés « Les romantiques » :

Catherine Lara Nohant« Mon propos n’est pas vraiment politique, il est poétique. Je n’ai pas d’autre ambition et rien d’autre à vendre que de l’émotion. J’essaye pendant une heure et demi de spectacle de faire oublier au public ses problèmes quotidiens. Moi mon univers, il est surréaliste, au-delà du rêve. Je n’ai pas envie de parler de train de retard, de bouches de métro ou de quotidien, ça ne m’amuse pas. « Les romantiques c’est 20 ans de classique et 20 ans de rock’n roll. Un peu la synthèse de 40 années de musiques, j’ai un peu mélangé, le carrefour de tout ça. Ce spectacle c’est aussi l’aboutissement d’une période de ma vie ».
Catherine Lara toujours dans le magazine Platine en 1992 (JPP) nous parle d’Alfredo Arias :

« J’ai fait appel à Alfredo Arias, qui est un grand monsieur de la mise en scène au théâtre. C’est également quelqu’un d’ouvert qui écoute de la variété, du rock et Mozart. Il est génial. Si j’ai pris un metteur en scène de théâtre, c’est aussi que j’avais envie d’aller plus loin. J’ai un orchestre de 40 musiciens. J’ai choisi de le sortir de la fosse où on ne l’aurait pas vu et de mettre sur scène pour les 10 premières représentations à Paris. En ce qui concerne le Châtelet, j’ai voulu cet endroit car c’est un théâtre magnifique. J’aime les beaux théâtres, les beaux endroits. Je préfère avoir un public dans les fauteuils en velours que debout dans un hall de gare. Pourtant, cela ne me semblait pas facile à obtenir, cet endroit étant plutôt réservé à la musique classique, à l’opéra. »

- « Si George Sand vivait, je serais son amie ».

« George Sand, si elle avait vécu aujourd’hui, serait en jeans et en baskets » dit Catherine fascinée par cette femme. « Nous avons beaucoup de points en commun, ajoute Catherine, elle faisait du 34, je chausse du 35… Elle mesure 1.56m, comme moi… Quelles fêtes on aurait fait ensemble !Elle a eu une vie insensée, tellement en avance sur son temps… « Cette vie de passionaria romantique, Catherine l’a transcrite en chanson.
Jeux de miroir dans la chambre de George Sand. Dans cette maison, elle vécut avec Musset, Chopin, Lizst. Elle demande a être enterrée auprès de ses enfants sous une pierre de lave de Volvic, « Dure et tendre comme elle » .
Des arbres, à Nohant, il y en a plein. Comme ce ginko bibola originaire d’Orient, surnommé l’arbre aux mille écus parce qu’au printemps on a l’impression de voir des pièces d’argent dans ses branches.
Catherine Lara dans le magazine Voici 1991 (Michel Dokan)

Entre rock et romantique, que préférez-vous ?
Je préfère rock-romantique. Ma carrière, c’est vingt ans de classique et vingt ans de rock. Le moment est venu d’opérer une synthèse intelligente !

George Sand ne jouait pas de violon. L’abandonneriez-vous pour elle ?
Vous n’y pensez pas ! C’est une George Lara que j’interprète ! En 1992, il y aura sur la scène de Chaillot l’Orchestre symphonique de Londres. Je n’allais pas me priver de ça ! Mon, violon, c’est le prolongement de mon bras, ma béquille ! 

Qu’est-ce qui vous attire en George Sand ?
Qui n’a pas commencé par rêver d’être un homme ? La crise d’adolescence banale ; mais à présent, je suis très heureuse d’être une femme. Comparé au XIXe siècle, c’est tout de même plus facile aujourd’hui de rivaliser avec les hommes. Regardez : on a même un Premier ministre qui est une femme !
Mimi Acquaviva (Femme actuelle septembre 1991)

Catherine-Musée des romantiquesCe que Catherine Lara appelle un « Musical Rock symphonique », ressemble étrangement à une comédie musicale, mais n’en est pas une.
« On ne chante pas « Passe-moi le sel » en vers… En revanche, je me suis inspirée de la correspondance de George Sand et ai été emportée dans le voyage de sa vie. Ses amours pour Musset, Chopin, se passion pour Marie Dorval, son amitiés pour Delacroix, mais aussi et surtout le romantisme. Le Romantisme tout le monde en réclame aujourd’hui et nous n’avons pas lésiné sur les moyens : le London Symphonique Orchestra »
Septembre 1991

Lorsque Catherine évoquait un projet, on ricanait un peu dans le show-biz. Sauf chez Tréma, sa maison de disque, qui lui donna très simplement le feu vert. « Mon Boss à compris qu’après 20 ans de carrière dans le classique et autant dans la catégorie rock, une synthèse des deux s’imposait ».Suivra une longue période de deux ans d’écriture. Elle plonge dans les grandes heures de George Sand, choisissent bientôt de traiter ses années de passionaria 1832/1948, depuis son arrivée à Paris jusqu’à sa « retraite » de bonne Dame de Nohant. Nous n’avons rien inventé, mais nous ne tenions pas particulièrement à être réaliste ». Pour l’inspiration, Catherine Lara est allée en pèlerinage à Nohant dans l’Indre. « J’y ai rencontré Christiane Sand, qui chaque jour entre en relation médiumnique avec George Sand. Cette dernière, selon Christiane est très favorable à mon entreprise! »
Le Nouvel Intimité - 1991

« Si je suis partie puiser dans le romantisme, explique Catherine Lara, c’est bien parce qu ‘on a besoin de valeurs fortes. Ceux qui ont la détermination comme une Sand, de réaliser leurs fantasme, sans barrières, ce sont ceux-là aussi qui font avancer le monde ».
Télé Star septembre 1991 - Mikaël De Montzlov

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de savoir si vous êtes réellement un visiteur et permet de prévenir toutes intentions de spam.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.